Visites :  
Suivez-nous :   

Partenaires



CAPN - Phase 2 Mouvement - Mardi 5 juin 2018
Ajustement Mvt Titulaires - Titularisation et mouvement stagiaires

Actualités

16-05-2018

"L’UNSA Fonction publique déplore une posture fermée du GVT

Après avoir écouté attentivement le Président de la République et noté son silence sur la fonction publique, l’UNSA Fonction publique regrette que celui-ci n’envisage les services publics que sous l’angle d’un fardeau budgétaire alors qu’ils constituent le socle de la solidarité républicaine, réduisent significativement les inégalités sociales via les redistributions qu’ils opèrent et renforcent la cohésion sociale.

Après avoir pris le temps d’examiner l’ensemble des éléments portés à sa connaissance sur les chantiers de la réforme de la fonction publique et d’analyser toutes les déclarations des ministres chargés de l’action publique et de la fonction publique, l’UNSA Fonction publique alerte sur l’impact réel des changements majeurs qui sont envisagés pour les agents publics (restructurations, 120 000 suppressions de postes, modification des règles statutaires, modification des modalités de recrutement et de rémunération). En même temps, les protections et les garanties dont ils bénéficient aujourd’hui se verraient affaiblies (diminution du nombre et du rôle des instances de dialogue social, amoindrissement des capacités de recours, affaiblissement de la prise en compte de la santé au travail).

Rappelant les mesures délétères déjà effectives qu’elle combat : gel du point d’indice, jour de carence, compensation partielle de la CSG, suspension de PPCR pendant un an et de l’absence d’un véritable dialogue social, l’UNSA Fonction publique considère que l’unité la plus large des organisations syndicales est nécessaire.

Enfin, comme elle l’a fait lors de la mobilisation unitaire du 10 octobre, l’UNSA Fonction Publique rappelle son exigence de reconnaissance des agents publics qui passe par la réussite du prochain rendez-vous salarial.

Après une vaste consultation de l’ensemble de ses composantes, dans le respect du principe de l’autonomie qui l’anime, l’UNSA Fonction publique appelle tous les agents publics à se mobiliser massivement, y compris en faisant grève, le 22 mai 2018. Le SNIA-IPR appelle ses adhérents et les IA-IPR à s’associer à cette journée d'action."


16-05-2018

13 académies pour 13 régions, sans garanties pour l’UNSA c’est non

Le rapport sur l'organisation territoriale de l'éducation nationale dresse un bilan très mitigé du fonctionnement et de l’organisation actuels des régions académiques. Il préconise à terme de calquer les périmètres des académies sur celui des 13 régions métropolitaines. Pour l’UNSA Éducation, si nous partageons le constat sur les difficultés de fonctionnement autour de l’articulation entre les recteurs académiques et le recteur de région académique, l’évolution de l’organisation territoriale ne peut aboutir à une transformation uniforme. Notre approche reste celle de l’amélioration du service public, de l’amélioration de la gestion des ressources humaines dans la proximité et de l’accompagnement des personnels en cas d’évolutions.

 

Pour consulter le rapport


12-05-2018

Nomination d'IA-DASEN et d'IA-DAASEN

Par décrets du Président de la République en date du 9 mai 2018, les personnes dont les noms suivent sont nommées respectivement directeur académique des services de l'éducation nationale et directeur académique adjoint des services de l'éducation nationale :
M. Luc PHAM, directeur académique adjoint des services de l'éducation nationale (groupe III) de Paris (second degré) est nommé directeur académique des services de l'éducation nationale du département des Landes (groupe II), en remplacement de M. Jacques LACOMBE, admis à faire valoir ses droits à la retraite.
M. Frédéric FULGENCE, inspecteur d'académie-inspecteur pédagogique régional dans l'académie de Nantes est nommé directeur académique adjoint des services de l'éducation nationale du département de la Haute-Garonne (groupe III), à compter du 22 mai 2018 en remplacement de Mme Maïté DUDE, admise à faire valoir ses droits à la retraite.
M. Hervé BARILLER, adjoint au directeur académique des services de l'éducation nationale chargé du 1er degré (groupe III) dans l'académie de Rennes, est nommé directeur académique adjoint des services de l'éducation nationale du département de l'Isère (groupe III), en remplacement de M. Dominique KARAS, muté.


autres documents...